Pardon du Folgoet (1)

Génèse :

Automne 2012 : Lors d'une "journée des Associations" au Folgoet (29) Yves Gautier et moi même tenions un stand sous la banière de l'AMCL29 (club modeliste local) où nous présentions quelques unes de nos réalisations architecturales de Bretagne au 1/87ième (chapelles, églises et  le module junior St Urfoed). Le stand voisin tenu par qulques membres de l'association des "Amis du Folgoet", interressées par notre travail entrèrent en contact avec nous pour savoir si on accepterait de faire un diorama représentant le pardon du Folgoet! Très beau défi en perspective mais auquel on ne pouvait pas répondre sur un coup de coeur..... Ce fut donc après une grosse période de réflexion et de prise de contact avec mon ami Robert Gésuelli (grand maître dans la construction de personnages en carton/papier) que le projet commença à prendre forme dans nos esprits.

Hiver 2013 : L'équipe de travail se constitue avec : Robert Gésuelli (situé à Meaux) à la construction des personnages, Yves Gautier (situé à Plouider,29)à la construction de la basilique, du doyenné et de l'oratoire et moi même (situé à Guipavas,29) à la recherche et transmission de la documentation, coordination entre les membres de l'équipe, construction des maisons de la rue "duchesse Anne" et de la maison des pélerins (aujourd'hui musée du Folgoet), puis au final de la mise en scène générale du diorama. C'est à ce moment là qu'une réunion entre les deux locaux (Yves et moi) et les représentants des "Amis du Folgoët" nous permet d'une part de présenter une ébauche de nos premiers essais de travaux et de confirmer notre engagement....... C'est alors le véritable démarrage du diorama "un pardon au Folgoët".

  

   Photo 1: la réunion du démarrage avec présentation des premiers éléments du diorama : le doyenné, les façades des maison de la rue de la Duchesse Anne et deux boites de personnages. Sont présents de gauche à droite: Yves Gautier, votre serviteur et deux membres du bureau de l'association des "Amis du Folgoet"

 

 

  A partir de là, chacun de nous va travailler de son côté avec des échanges téléphoniques et postaux (envoi de doc et reception de personnages) avec Robert, tandis que Yves et moi nous nous rencontrions aussi souvent que possible pour faire le point et cela jusqu'à l'automne 2014, moment où nous sommes invités au salon d'Orléans pour y présenter le diorama! Les travaux d'Yves avec Photo 2 : l'Oratoire en cours de construction. Photo 3 : Le doyenné se termine doucement. Photo 4 : Une façade de la basilique en construction.

Automne 2014 : En fait nous irons au salon d'Orléans avec un diorama très avancé mais non complètement terminé (voir la page : http://breizh-minitrain.e-monsite.com/pages/orleans-2014.html ). C'est également lors de ce salon que notre équipe va recevoir l'aide sympathique et gracieuse de deux membres de la section féminine du club de Meaux ainsi que celle de ma compagne; toute trois formées par Robert à la construction de personnages en papier/carton.

Eté 2015 : Le diorama est présenté au salon de Plouider. C'est sa première sortie officielle en Bretagne et à seulement 10 kilometres du Folgoet, d'où la présence de Monsieur le Maire et des représentants du bureau de l'association "les Amis du Folgoët".... sans oublier la presse locale : http://www.letelegramme.fr/finistere/plouider/maquettisme-de-passionnants-passionnes-05-07-2015-10693860.php

A venir : En septembre 2015, pour le Pardon de l'année, le diorama prendra sa place au Musée du Folgoët et sera ensuite présenté au salon du modélisme de Ploulerc'h (Côte d'Armor, 22) à la fin du même mois.

Les travaux de Robert (personnages) et de moi même avec : Photo 5 : les deux grands modules dans mon atelier au sous-sol. Photo 6 et 7 : travail sur la construction du Musée et de la dernière maison de la rue.le groupe des autorités religieuse avec l'évêque de Quimper, devant eux les porteurs de la Vierge Noire, sur leur gauche un groupe de bonnets rouges (petit clin d'oeil à l'actualité). A noter que la mise en scène des personnages n'est pas encore complète  Photo 8 : Construction des maisons d'en face, sur la place de la basilique avec les premiers stands des vendeuses d'objets religieux! Photo 9 : Vue en enfilade à partir de la façade de la basilique (non encore en place). Au premier plan les sonneurs et leurs "admirateurs" dont une bigouden! Photo 10 : La construction du Musée est maintenant terminée. La voiture de Monseigneur l'évêque de Quimper est garée devant le doyenné!

pardonA05.jpeg

Descriptif technique :

Le diorama est modulaire et se compose de 3 modules : 2 modules (basilique et la rue) de 120*85cm et un module (l'oratoire)de 70*85cm. Tous les bâtiments sont en carton et dépron gravé et peint, tous les personnages et véhicules sont en papier et carton, tous les chevaux sont en pâte à bois; les vitraux de la basilique sont des reproductions photo graphiques des vrais vitraux mis à l'échelle. L'echelle HO (1/87ième) est strictement respectée pour le bâtiments, la seule entorse à la réalité réside dans la distance séparant la dernière maison de la rue de la Duchesse Anne de l'Oratoire qui pour des raisons d'encombrement a du être un peu raccourcie (manque environ 25cm). Le diorama compte environ 700 personnages, 5 voitures, 15 carioles et charettes, 14 chevaux et 1 chien! Pour la documentation j'ai fait appel au net bien entendu mais également aux collectionneurs locaux de cartes postales et à quelques anciens habitants de la rue pour leurs souvenirs d'enfance et autres témoins des Pardons d'hier et même avant-hier . Je profite d'ailleurs de cette page pour remercier toutes ces personnes qui ont accepté de m'aider dans cette tâche de recherche et dont les anecdotes de certaines m'ont permis d'évoquer quelques scènes de leur vie passée!

La suite de l'article se trouve ICI

Date de dernière mise à jour : 26/07/2015

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×