Locomotives vapeur 241 A et P

 

241P11

Le type "Mountain" désigne les locomotives vapeur 241, c'est à dire 2 essieux porteurs en bissel, 4 essieux moteurs suivi d'un essieu porteur sur l'arrière. Au début des années 30, la compagnie de l' Etat a besoin de locomotives puissantes pour affronter ses lignes à profil difficile comme l' était celle de Paris-Brest. C' est ainsi qu' elle va adopter des machines de type 241 Est numérotées 241- 001 à 040 puis 241- 041 à 049 pour ses rapides et express sur les lignes bretonnes (Brest) et ses trains transatlantiques sur ses lignes normandes (Le Havre et Cherbourg).
Les 241P peuvent être considérées comme les descendantes de ces 241 type Est et des 241 A du PLM. Construites entre 1948 et 1950, les 35 exemplaires 241 P seront encore pratiquement toutes en service (34 en 1966) en fin des années 60 lors de leur radiation. Prévues pour circuler principalement sur la ligne Paris-Marseille, ces énormes machines ont aussi permis de remorquer des trains passagers en continuation de la traction électrique lorsque la caténaire n' arrivait pas encore à destination. Pour l' Ouest ce fut le cas sur le trajet Le Mans/Brest avant l' électrification totale de la ligne Paris/Brest.

Service des 241P sur la Région Ouest: Suite à l' électrification de la ligne Lyon-Marseille, et après bon nombre d' essais sur ses lignes, la Région Ouest va récupèrer les 241P du Sud-Est pour les héberger dans le dépôt du Mans. Ainsi, ce dépôt qui avait subi le départ des 241A ex Etat pour la région Est en 1947, voit revenir en son sein à partir de janvier 1959 les Mountains 241P (N° 27,28,29,30,33 et 35 pour commencer). L' effectif atteindra les 15 machines en 1960. D'abord affectées aux trains de marchandises et de messageries, les 241 vont très vite se voir en tête d'express bretons sur les lignes Le Mans-Rennes-Brest ou Le Mans-Nantes-Quimper. A partir de 1966, la dièselisation de ces lignes (BB67000 et IA-IA 68000) va sonner la fin du service des 241P sur l' Ouest qui sera effectif le 28 septembre 1969!

Les 241 qui tournent sur le réseau sont des 241 P "Jouef" qui apparaissent aujourd'hui comme des machines de vieille génération. Cependant, elles restent vaillantes et j'aime ces monstres d'acier (ici en plastique!). Actuellement trois sont capables de rouler (dans leur jus d'origine), une autre est en révision dans les ateliers de levage de St Léger et se transforme en 241 A (type cigare!) grâce à un kit de "Mecanic train". Certains me diront que les 241 "Cigares" du PLM n'ont jamais parcouru les lignes de Bretagne et je leur répondrai que j'en suis parfaitement conscient, mais je trouve cette machine très élégante et j'avais envie d'en faire une, d'ou la future présence de cette machine sur mon réseau qui en plus (je ne suis plus à un anachronisme près) me permettra de tracter quelques CIWL comme au bon vieux temps du "Train Bleu". Je vous livre ici une des premières photos de ce travail en cours.

241P05M 241P04M 241P03M

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×