le Dépron ou le parpaing à tout faire!

Avertissement : 
je n'ai bien entendu aucun lien avec les marques citées dans le sujet ci-dessous. D'autre part, je n'ai rien inventé dans le domaine (car souvent inspiré par ce que j'ai lu ou vu ailleurs en essayant toujours de citer mes sources!) et je ne prétends aucunement détenir une vérité quelconque du meilleur mode opératoire à propos de ce qui est dit ici. Je souhaite simplement expliquer avec quoi et comment j' utilise et travaille le ou les matériaux cités.

Le "Dépron" (qui je pense est le nom de la marque) est un matériau de bricolage servant à l' isolation des murs et que l' on trouve pratiquement dans toutes les grandes surfaces de bricolage, dont je ne citerai aucun nom! Cette matière est un genre de polystyrène qui se travaille parfaitement pourvu d' avoir les bons outils. Vendu en plaque d' environ 2 mètres carrés en 3mm ou 6mm d' épaisseur, le Dépron n' est pas très cher et permet donc la fabrication de murs de pierre à peu de frais. Sa tenue dans le temps est remarquable puisqu' il est normalement insensible à l' humidité et à la température (du moins en ce qui concerne l' éventail de nos régions!). Cependant il vous faudra faire attention et vous méfier de certaines sous-marques trouvées dans quelques enseignes de bricolage, qui n' ont pas toujours les mêmes qualités "modèlistiques" de base que l' original.
Les outils : personnellement, j' utilise un réglet métallique , une petite équerre plate métallique, un cutter parfaitement affuté avec une lame de préferrence triangulaire ou bisautée (sinon risque de petits déchirements sur le trait de coupe) et pour le traçage et le gravage j' ai un petit lot de 5 porte-mines et Rotrings allant de 0,1 à 0,3 maximum. Ne pas oublier un peu de papier de verre en grain très fin et quelques limes fines (genre queue de rat et limes à ongles) selon le travail à effectuer. Enfin colle sans solvant ou enduit de maison permettront de fixer le Dépron sur presque toutes les matières.

Avec cela on peut pratiquement tout faire en Dépron, sa seule vraie limite (à mon avis) étant sa fragilité à l' enfoncement et au choc, c' est la raison pour laquelle je l' emploie plus facilement dans le plan vertical (façades, murs) que dans le plan horizontal (route, trottoir ou quai). Cela dit je fais mes semelles de voies en dépron et une fois recouvertes de ballast, ces semelles ne bougent plus. Je me sers également du Dépron pour faire des modèles maitres ou des moules (selon que je travaille en positif ou en négatif) pour tout ce qui sera traité ensuite en plâtre ou résine (façades de bâtiments et encadrements de portes et fenêtres). Pour ces dernières utilisations je vous conseille vivement les deux sites suivants :
http://www.planstrainsmodeles.com/index.php?page=pl_tr_as&ptm=encadrement-fenetre
   
http://membres.lycos.fr/didiersm/   (choisir l' onglet "Décor" puis  "La construction de bâtiments en plâtre" par Philippe Dodier).

A titre d' exemple, les deux églises du réseau présentées sur le site sont en Dépron. De même l' entrée de tunnel ainsi que les murs de soutènement qui l' entoure, visibles sur de nombreuses photos de matériels sont dans ce même matériau.

Mes fondamentaux: Avant tout travail, je passe un petit coup de papier de verre sur la surface à utiliser afin d' enlever un peu l' effet de brillance, de plus il me semble que cela facilite un peu le travail de traçage/gravage et de coupe par la suite. Les traçages se font au porte-mine ou au rotring. En général le porte-mine permet de pénétrer le dépron et donc de former un sillon. Attention de ne pas traverser le dépron qui au départ n' a que 3 ou 6mm d' épaisseur. On agira de même avec les rotrings qui eux, permettent en plus de laisser une trace noire dans le fond du sillon et donc de marquer le relief en profondeur. Ainsi l' emploi de l' un ou l' autre des instruments dépend de l' effet désiré. Comme le bois, le dépron possède un fil et il vaut mieux le connaître afin de couper le dépron au mieux. Pour le trouver, il suffit de plier un morceau de dépron, si le morceau se casse à la pliure, c'est que l' on a plié perpendiculairement au fil; au contraire il plie sans casser, alors c' est que le pli a été fait dans le sens du fil!! Pour toutes les formes arrondies ou il faut donner une forme continue au dépron je vous conseille de le faire petit à petit autour d' un cylindre par exemple (tube PVC, rouleau à patisserie, bouteille..) dans le sens du fil, et de s' armer de patience car il faut lui donner sa forme en y allant petit à petit en plusieurs fois; on pourra parfois utiliser une feuille de bristol ou de carton souple et des élastiques pas trop durs pour le laisser en forme sans le marquer!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×