Murs de bâtiments, clôtures et palissades

Vous trouverez dans ce qui suit, la façon dont je fais mes différentes enceintes de bâtiments telles que murs de béton, palissades de bois ou simple clôtures.....  Bien entendu, certaines enceintes du décor arrivent tout simplement de chez le "marchand", ce sont en général des grilles de fer forgé ou autre clôtures trop ouvragées ou trop longues et difficiles à réaliser pour que je prenne quelque plaisir à les faire par moi même. A noter que nos revues préferrées de l' automne 2008 ont été plutôt prolifiques en matière de construction de murs et clôtures en tout genre.

Mur type "plaque de béton" :

Ce type de mur se retrouve à divers endroits sur le réseau. Sans doute parce qu' ils sont faciles à fabriquer et peu couteux, pour un rendu scènique interressant.  A noter que le "Loco Revue N° 736" de novembre 2008 (page 47: "Un mur de clôture en béton") donne une excellente description de la construction d' un tel mur. Mis à part le "socle" et les "pointes diamants" des poteaux de renfort verticaux (astuces que je mettrai d' ailleurs en application pour mes prochains murs), la méthode décrite est très proche de celle que moi même j' utilisais jusqu' ici. Cet article de presse étant parfaitement écrit et documenté d' une part, et ne cherchant pas à "réinventer la roue" d'autre part,  je n' insisterai donc pas sur ma façon de faire et vous incite fortement à lire et suivre l'article de la revue en question pour en savoir plus...
Photos 1 et 2 : materiaux et quelques outils utilisés --> carte plastique, profilé "Evergreen" et en bas de chaque photo, un pan de mur terminé, reste à faire la mise en situation sur le réseau !
Photo 3 , 4 et 5 : exemple de mur en "plaques de béton" mis en place sur le réseau (ici, Halle de Roc'h Annaick).

murbeton01.jpeg murbeton02.jpeg murbeton03.jpeg
murbeton04.jpeg murbeton05.jpeg murbeton06.jpg.jpg 

Une variante de ce type de mur, sans doute plus particulièrement réservé aux enceintes militaires ou dites "sensibles": c'est le mur de plaques de béton surmonté par quelques rangées de fil de fer barbelé. C'est le cas ici avec les murs d'enceinte du camp militaire de Roc'h Annaick. Pour la représentation du barbelé, voir ci-dessous le paragraphe qui s'y rapporte.

murbeton6.jpg murbeton4.jpg murbeton5.jpg

 Mur de pierres :

Pour ce type de mur j' utilise plusieurs méthodes selon mon humeur du moment!! Tout d'abord le dépron en 3 ou 6 mm d' épaisseur en fonction de celle prévue pour mon mur. Cela dit attention un calcul rapide permet de voir que le 3 mm donne déjà à l'échelle 1, un mur de 26cm d' épaisseur.......... et donc le 6mm va nous faire un mur de château fort avec du 52 cm d' épaisseur !!!  Je n' utilise donc pas ces épaisseurs de dépron pour réaliser des murs et murets à l' échelle, mais simplement pour donner des illusions d' épaisseur plus ou moins importantes selon le mur représenté. Il suffit donc de couper une bande de dépron de la taille désirée pour avoir la hauteur et la longueur du mur à représenter. Cette bande est ensuite légèrement ponçée pour permettre d' enlever l' espèce de vernis qui le recouvre, je facilite ainsi la gravure puis la peinture/patine par la suite. Reste maintenant à graver les pierres sur les deux faces (pierres de taille ou pierres sèches) en utilisant une mine de crayon bien taillé et en faisant attention de ne pas aller trop profond, d' autant que cette gravure se retrouve souvent "en recto et en verso !". En ce qui concerne la peinture, il faut bien entendu utiliser de l' acrylique car le dépron n' aime pas les diluants!! Quant aux teintes de mes pierres, j' emploie beaucoup de dominantes grises, mes murs se situant dans la Bretagne dite profonde et donc fabriqués principalement avec des roches granitiques; cela étant, des touches d'ocre et de blanc ne sont pas à exclure!
Une seconde méthode consiste à fabriquer ces murs en plâtre de moulage (ou pierre synthétique), soit à partir d'un moule du commerce ou bien encore à partir d'une bande de plâtre (3 à 4 mm d'épaisseur pour la solidité!) obtenue par moulage et gravée à sec . La mise en peinture est ensuite faite comme pour les murs en dépron. Enfin pour finir, on peut utiliser les matériaux du commerce c'est à dire des murs plastic (comme par exemple chez Faller) ou des produits de type "Reductex".
Photo 1 : Les murs qui entourent l' église de Roc'h Annaick (église réelle de Loc-Eguiner dans le finistere) sont des murs en granit taillé, chaque pierre mesurant en réalité de 40 à 60 cm de long sur 20 à 30 cm de haut pour une épaisseur d'environ 45 cm. Le dépron utilisé ici est du 6mm sur une hauteur totale d' environ 1,2 cm (le faitage du mur est ponçé en arrondi) pour des pierres de 0.2 à 0.3cm de haut sur 0.4 à 0.6cm de long, ce qui n' est pas trop éloigné de la réalité!
Photo 2 : Un autre mur de dépron, plus irrégulier dans ses pierres avec des renforts. Dépron de 3mm d'épaisseur gravé sur les deux faces tout comme le mur de jardin en arrière plan.
Photo 3 et 4 :  Encore un mur de pierres granitiques! (vue générale en 3 et détail en 4). Ce mur est gravé dans une bande de platre pour moulage.
Photo5 et 6 : Mur plastic "Faller" repeint. Vue générale en photo 5 cotoyant un pignon en dépron et détail en photo 6.

murpierre1.jpeg  murpierre2.jpeg  murpierre3.jpeg 
murpierre4.jpeg  murpierre5.jpeg  murpierre6.jpeg 


Mur de briques :
En général mes murs de briques sont traités par l' informatique. Pour cela il suffit d'une bonne photo d' un mur de briques puis de l' imprimer à l' échelle en qualité photo sur un bon papier autocollant. On applique ensuite le papier sur son support plastique ou carton fort. Les résultats obtenus sont très corrects (mais des difficultés à patiner à la terre à décor si besoin est) et ne m'ont pour l'instant pas posé de problème de tenue dans le temps (les plus vieux ont maintenant 3 ans!). Il m'est également arrivé de graver mes lignes de briques sur de la carte plastique. Après le travail de peinture et de patine, le résultat est également à mon goût, mais il faut une bonne dose de patience pour ce qui concerne la gravure!
Photo 1 :  halle à marchandises de St Annaick. Les briques sont traitées de façon informatiques puis patinées à la terre à décor.
Photo 2 : idem Photo , mais en vue plus générale.
Photo 3 : Décoration de briques sur un pavillon "Toilettes" de gare. Les briques sortent d'un traitement informatique là aussi.
Photo 4 :  à venir plus tard!!!

Clôture grillagée: :
J'ai utilisé ce type de clôture pour la séparation de l'EP militaire avec la voie principale. Les poteaux de soutien sont des longueurs de rail découpées sur lesquelles j'ai collé  du  grillage fines mailles de garde manger!

grillage1.jpeg grillage2.jpeg grillage3.jpeg

 Clôture de fil de fer barbelé :
Ici, ma méthode consiste à copier "honteusement" (je l' avoue!!) celle de l' un de mes amis et que vous trouverez explicitée par lui même au lien suivant :  http://brestminirail.over-blog.com/article-27331776.html .  Il y a également d' autres méthodes explicitées sur le site de "P' titrain" : http://www.ptitrain.com/jide/toofoo/index.htm  (cherchez ensuite la section "fils de fer barbelés").

Il reste encore bon nombre d'enceintes possibles mais là encore je me contenterai actuellement de donner des liens pour les fabriquer, car je n' ai jamais eu l' occasion de tester les méthodes en question, ni même d'avoir eu à construire de tels types de clôtures!
Clôture grillagée : RMF N°519 octobre 2008 page 44 ("Fabriquez votre clôture").
Rambardes métalliques :  Loco Revue N° 735 octobre 2008 page 48 ("Des gardes-corps métalliques sans soudure").
Palissade de bois : Loco Revue N° 731

Date de dernière mise à jour : 09/12/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×