La gare 1

Mise en place du projet

       Aujourd'hui, le projet consiste donc à construire la gare de Saint Brieuc - Centrale (aussi nommée Gare des Chemins de fer départementaux des Côtes du Nord) à l'échelle HO métrique. L'idée de départ est de faire un module /diorama en gardant la possibilité par la suite de l'intégrer à d'autres modules (historiquement respectueux ou pas) pour former un petit  "réseau" de circulation. Plus je relis ces quelques lignes et plus je me dis que je suis quelque peu ambitieux et megalo, d'autant que j'ai encore beaucoup d'autres travaux en cours sur Roc'h Annaïck ...... Enfin bon, à cette heure, je ne discute pas et je mords dedans; je verrai bien ce que le futur décidera au final!

Bases de départ du module:

       En première approximation, l'encombrement de cette gare en HO représente un rectangle de 60cm de long par 50 cm de large (on affinera plus tard avec les plans à l'échelle!). Je pense donc faire un module qui ne prendra en compte que la gare avec ses quatre voies sous marquise en HOm. Pour la construction de la gare je reste fidèle à mes habitudes, donc carton et dépron pour ce qui est du gros oeuvre. Enfin une gare sans matériel roulant présenté, reste un peu triste, d'autant que j'ai déjà sur mes étagères deux engins en cours de finition.

Matériel roulant :

       Comme dit ci-dessus, le matériel roulant envisagé se compose d'un ABH 6 (Photo 1), d'un OC1(Photo 2) et sans doute d'une 030 Corbet Louvet type 036 CdN(Photo 3). Ce matériel est en cours de transformation à partir de la collection  Atlas (ABH 6 et OC1), et mon "bureau d'étude et conception habituel CTTR" étudie la possibilité de mettre en chantier intégral la locomotive. On peut suivre cela dans les pages suivantes : autorail ABH6     -    autorail OC1     -     Corpet Louvet.

Les plans de la gare:

      Comme indiqué dans les pages précédentes, j'ai pu avoir les plans de la gare de Saint Brieuc - Centrale (bâtiment "principal" soit le second bâtiment), par l'intermédiaire de membres du club de modélisme de Lamballe (je les en remercie encore ici!), ce qui donc devrait me faciliter la vie en ce qui concerne sa construction . Cela étant, pour pouvoir exploiter au mieux ces copies de plans, j'ai du les retravailler de façon à les remettre d'equerre, parfaire leur netteté puis ensuite les éditer à l'echelle HO. Tout cela n'est pas difficile (merci à l'outil informatique) mais relativement long et parfois légèrement fastidieux!  Reste encore à chercher et récupèrer les plans du bâtiment d'origine..... chose à laquelle je ne suis pas encore parvenu. Photo 1: exemple du travail effectué sur le pignon nord avec à gauche la reproduction du plan d'origine et à droite le résultat final obtenu après avoir redessiné ce plan.

 Avec ci-dessous une de mes planches de travail final qui me permet d'accorder en hauteur les différentes façades..... En fait un simple travail de dessin industriel qui évite derrière de faire de grossières erreurs dans la construction en carton et dépron!!

 

Page suivante

Date de dernière mise à jour : 12/10/2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×